Accueil > Références > Autres sites > Mémoire des hommes > Entretien avec Sandrine Aufray, responsable TIC au ministère de la défense (SGA/DMPA)

Références

Entretien avec Sandrine Aufray, responsable TIC au ministère de la défense (SGA/DMPA)

Entretien avec Sandrine Aufray, responsable TIC au ministère de la défense (SGA/DMPA)

Échange réalisé dans le cadre du Forum des archivistes en 2016.

Mémoire des hommes fait l’objet d’un formidable engouement en matière d’indexation collaborative. Quels en sont les ingrédients ?

Nous pouvons en effet nous féliciter de cet élan qui ne faiblit pas, bien au contraire. Ce programme d’indexation, qui concerne la base des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, a été lancé en novembre 2013 lors de la refonte du site. Le mouvement a clairement pris de l’ampleur notamment grâce une communauté soudée d’indexeurs, et aujourd’hui, plus de 450 000 fiches sont déjà indexées, soit en moyenne 1 300 fiches par jour. Des évènements commémoratifs comme le centenaire de Verdun devraient renforcer cet engouement. 

Sur le principe, il s’agit de compléter les index de la base nominative. Pour chacun des champs, une bulle d’aide ainsi qu’une liste de termes sont disponibles ce qui facilite le travail de saisie et fiabilise grandement la qualité des données. 

Le succès tient à notre sens à trois facteurs majeurs : outre le contexte très favorable du centenaire de la Grande Guerre et l’ergonomie du module d’indexation, ce programme est à la portée de tous. Autant pour honorer la mémoire de son ancêtre que pour participer à la construction de la connaissance historique. Le défi est d’achever l’indexation pour le 11 novembre 2018.

Mémoire des hommes rassemble largement au-delà du cercle des seuls généalogistes. Quel regard portez-vous sur ce rayonnement ? 

Les réponses à notre enquête et nos statistiques montrent en effet que le public de Mémoire des hommes est large et varié. Un des facteurs d’explication est que les ressources disponibles sont aisément accessibles. Les bases nominatives en particulier, permettent autant une recherche individuelle que la sélection d’un corpus particulier : une unité, un lieu de décès… La fiche de décès disponible pour la base des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale, reste une source incontournable pour qui veut dérouler la vie d’un poilu.

Enfin, il nous semble que le public de Mémoire des hommes apprécie l’enrichissement régulier du site. Ainsi, la prochaine mise en ligne en 2016 concernera des plans de bateaux et armements blindés des XIXe et XXe siècles. Le site s’ouvrira prochainement à la diffusion des collections des musées du ministère de la Défense. Sans renoncer à sa vocation de mémorial virtuel, il prendra donc la dimension renforcée d’un portail de ressources culturelles pour le ministère de la Défense, 2e acteur culturel de l’État.


Contact
© Arkothèque - Plan du site - Crédits - Nous contacter