Accueil > Références > Autres sites > Mémoire des hommes > Borne interactive Mémoire des hommes

Références

Borne interactive Mémoire des hommes

déclinaison sur la borne interactive du musée de l'Armée, aux Invalides

Novembre 2014

Avec la mise en ligne du fonds des fusillés de la Grande Guerre sur le site Mémoires des Hommes, une borne interactive a été installée au musée de l'Armée des Invalides.


Entretien avec Sandrine Aufray, chef de projet du site Mémoire des hommes, responsable TIC au ministère de la Défense, dans le cadre du Forum des archivistes en 2016

Cette borne permet la consultation de la base de données des Morts pour la France et des fusillés de la Première Guerre mondiale. Qu’a nécessité sa mise en place ?

C’est la première fois que nous exportions Mémoire des hommes sur une borne interactive et ce fut une riche expérience. Lors du lancement du centenaire de la Première Guerre mondiale le 7 novembre 2013, François Hollande avait souhaité que la mémoire des fusillés soit reconnue et mieux connue en demandant d’une part la numérisation et mise en ligne des conseils de guerre conservés au Service historique de la Défense, d’autre part en inscrivant officiellement l’histoire des fusillés dans le parcours 14-18 du musée de l’Armée aux Invalides.

Un an plus tard étaient inaugurés la base des 1 008 fusillés de la Première Guerre mondiale et le parcours rénové du musée de l’Armée. Au sein de la scénographie repensée du musée, complétée par plusieurs bornes informatiques présentant le contexte et la réalité des exécutions, le site Mémoire des hommes fut une réponse naturelle pour replacer le destin des soldats pendant le conflit et inscrire l’action du ministère de la Défense.

La consultation du site dans un parcours muséographique sous-entendait toutefois quelques aménagements. Il nous est notamment apparu que le site Mémoire des hommes dans sa totalité n’avait pas de sens et qu’il fallait donc opérer un choix quant aux bases proposées : la base des 1,4 million de Morts pour la France de la Première Guerre mondiale offrait en l’occurrence un complément logique à la toute nouvelle base des fusillés pour ce même conflit, dans la mesure où une grande partie des fusillés, parfois réhabilités, disposaient d’une fiche numérisée au sein de la première base.

Si la recherche nominative nous paraissait un mode interactif rapide et efficace pour les visiteurs, donner à visionner l’ensemble des minutes de jugement et dossiers de procédure nous semblait en revanche contre-productif dans un parcours en station debout. Aussi, avons-nous fait le choix de limiter la consultation pour chaque soldat aux éléments synthétiques et à l’affichage de sa fiche de décès. Mais au regard, nous avons opté pour un QR code renvoyant vers le site et en précisant que d’autres informations étaient disponibles. 

Le dernier intérêt de cette opération réside dans le fait que la borne Mémoire des hommes est une instance du site qui interroge en direct les données des deux bases. Les mises à jour sont donc immédiates. Avec cette borne, Mémoire des hommes, mémorial virtuel national, a gagné encore en visibilité.

Dernière mise à jour le 25.03.2016


Contact
© Arkothèque - Plan du site - Crédits - Nous contacter